scribavita

il était une fois mon blog de généalogie

Suite et fin de l'atelier proposé par les Archives du Rhône fin décembre 2015 concernant l’histoire d'un lieu. Après un article expliquant comment faire l’histoire d'un lieu privé tel qu'une maison et celui expliquant comment faire l'histoire d'une commune, nous abordons ici les archives à consulter pour faire l'histoire d'un édifice public. Comme précédemment, la présentation sera articulée en deux parties : les principales séries à consulter accompagnées de quelques exemples tirées des Archives du Rhône, suivies de la liste descriptive des séries que l'on peut consulter pour reconstituer l’histoire d'un édifice public.

Lire la suite...

Suite de l'atelier proposé par les Archives du Rhône fin décembre 2015 concernant l’histoire d'un lieu. Après un article expliquant comment faire l’histoire d'un lieu privé tel qu'une maison, voici les principales lignes à suivre pour faire l’histoire d'une commune[1]. Comme précédemment, ma présentation sera articulée en deux parties : les principales séries à consulter accompagnées de quelques exemples tirés des Archives du Rhône[2], suivi de la liste descriptive des séries que l'on peut consulter pour reconstituer l’histoire d'une commune.

Lire la suite...

La semaine dernière, j'ai participé à un atelier proposé par les Archives du département du Rhône et de la Métropole de Lyon[1] : « Faire l'histoire d'un lieu ».
L'atelier a porté sur les recherches à mener sur tout type de lieu : commune, bâtiment, édifice public, ouvrage d'art, lieu privé. L'intervention s'est faite en nous présentant successivement chaque série et son contenu tous lieux confondus, suivie d'une exposition portant sur cinq exemples rhodaniens.
Afin de pouvoir mettre en pratique plus concrètement les informations tirées de cet atelier, je vous en propose un petit résumé par type de lieu. Je scinderai ma présentation en trois articles : un pour chaque type de lieu (bien privé, commune, édifice public).

Lire la suite...

J'avais déjà vu le prénom d'un même ancêtre changer d'un acte à l'autre, le nom de famille s'écrire de différentes façons, à la prononciation ou à l'orthographe plus ou moins proches, mais je n'avais encore jamais rencontré un tel imbroglio : la lecture de seulement trois sources dans lesquelles figurait a priori une seule et même personne m'en donnait trois identités différentes...

Pour ce premier généathème de l’année, je vais donc vous exposer la façon dont j’ai résolu l'épine portant sur l’identité de la grand-mère maternelle de l’un de mes arrière-grands-pères maternels.
Sa résolution a nécessité la consultation et l'analyse d'un nombre relativement important de sources - heureusement relativement classiques - dans des lieux de recherches particulièrement variés. C'est dans cette succession de sources et de lieux que la principale difficulté satisfaction de cette épine a résidé : un véritable jeu de piste qui me fit voyager à travers une bonne partie de la France !

Lire la suite...

Je vous avais présenté en mai les prémices de Généalogik, un jeu de société sur la généalogie imaginé par l'association Généalogie en Corrèze, et qui avait recours au financement participatif via Ulule pour voir le jour. Les 15 000 euros nécessaires à la fabrication 100% française de ce jeu ayant finalement bien été atteints dans les temps, Robin Red Games a pu lancer la production du jeu. Les 1 000 premiers exemplaires sont donc sortis courant octobre.

Lire la suite...