Le mois de juin et son désormais traditionnel challenge AZ, initié par la généalogiste Sophie Boudarel de La Gazette des ancêtres, se termine, et l’heure est au bilan pour la plupart des participants.
N’ayant pas pu y prendre part cette année, faute d’idée et de disponibilité notamment, j’en ai profité pour lire un maximum d’articles (même si je suis loin du compte compte tenu de leur nombre particulièrement élevé !). Malgré tout, je vous propose dans cet article un mini-challenge AZ, sorte de bilan du cru 2017 à travers un aperçu des sujets traités par quelques-uns de ses 87 participants.

Sans préjuger d’une moindre qualité ou d’un moindre intérêt pour les blogs qui ne figurent pas dans cet aperçu, la sélection qui suit a notamment été guidée par l’originalité du thème choisi ou la façon de le traiter, ou de son apport pour mener des recherches généalogiques. Il a aussi été contraint par les lettres de l’alphabet, puisque pour participer malgré tout à ma façon au challenge AZ, je vous propose cette sélection sous forme d’abécédaire basé sur les thématiques abordées par chaque participant. Je rappelle en effet pour ceux qui ne le sauraient pas encore, que le challenge AZ consiste à publier un article par jour en les déclinant selon les lettres de l’alphabet.

A comme actes d’archives

S’il évoque des mots classiques pour un généalogiste, le challenge de Maxime du blog Epis de Beauce qui participait pour la première fois était loin de l’être ! Des articles très documentés s’appuyant sur ses propres recherches nous permettent de découvrir de manière claire et précise différents actes d’archives.
De la même façon mais centré sur un couple de ses ancêtres directs à la sixième génération, Jenny du blog Aïeux et fines herbes explore, avec son troisième challenge AZ, la vie d’un couple qui n’a « presque » plus de secret après les multiples actes les concernant, transcrits, qu’elle nous fait découvrir avec force détails et explications.
De son côté, Frédéric du blog De Moi à la Généalogie et pour sa troisième participation, s’est penché sur tout ce qui a trait à la succession de ses ancêtres du XIXème siècle, à travers des déclarations de successions, des testaments et autres donations partages. Des articles particulièrement documentés, didactiques et enrichissants, qui nous permettent de voir ce que l’on peut apprendre d’un peu plus intime de ses ancêtres que les trois actes de vie sur lesquels le généalogiste débutant s’appuie trop uniquement.
Du plus classique sur lequel on a toujours quelque chose à apprendre, à celui dont on n’a jamais entendu parler, les actes abordés par chaque article et chaque blogueur étaient l’occasion d’une nouvelle découverte qui donne envie de trouver des actes équivalent pour sa propre généalogie !

B comme biographie

De nombreux challengeurs nous ont proposé les biographies de leurs ancêtres, chacun à leur façon, et c’est cette variété qui contribue à la richesse du challenge !
Certains se sont concentrés sur un individu ou une branche. Ainsi Brigitte du blog Chroniques d’antan et d’ailleurs nous a-t-elle emmenés dans le Languedoc à la rencontre des ancêtres de son arrière-grand-père en étudiant depuis de longs mois cette branche spécialement pour le challenge, Sophie de La Gazette des ancêtres nous a fait découvrir ses ancêtres luthiers de Mirecourt (dans les Vosges), chacune en étant à leur cinquième participation (voire organisation du challenge...).
D’autres, dont il s’agissait de la première participation au challenge, ont consacré un article par ancêtre, à l’instar de Bérénice du blog Famille et histoires avec de courts articles qui n’en sont pas moins intéressants de par les anecdotes ou les réflexions personnelles qu’ils proposent, de l’Amicale généa24 qui a raconté la biographie de personnages de la Dordogne ou ayant eu une grande action dans ce département, de Hyacinthe de Généamauges, dont les articles étaient basés sur les prénoms de ses ancêtres et qui lui ont permis d’établir un journal de bord, montrant ses recherches et sa façon de procéder, d’Annemarie du blog Familles Brienne qui a rédigé la plupart de ses articles soit sur le mode de l’autobiographie, soit en évoquant les souvenirs transmis par ses ancêtres, ou de Vincent du blog Plantae Genista qui nous fait partager ses recherches et ses découvertes à travers de courtes biographies sur 26 de ses ancêtres.
La liste n’est pas exhaustive tant cette approche est un important aboutissement des recherches généalogiques, mais tous méritent d’être lus pour découvrir des vies à chaque fois particulières ou pour glaner des idées pour ses propres articles.

C comme collectif

Avec un blog créé l’avant-veille du challenge et spécialement pour l’occasion (il n’était prévu de participer qu’en 2018), les élèves (et leur principal professeur) des différentes promos du Diplôme d’Université Généalogie et Histoire des familles de l’Université de Nîmes nous offrent des articles très riches et très variés. Les articles biographiques et historiques très documentés, s’intercalent avec quelques articles relatifs au DU et aux enseignements. Tous nous permettent d’apercevoir la qualité de cette formation et la bonne ambiance régnant entre les élèves et les professeurs !
Cette écriture à plusieurs mains successives est également présente par exemple sur le blog de la Chambre des Généalogistes Professionnels, créé à l'occasion, qui porte des réflexions sur le métier et la façon de l'exercer en relatant des recherches et leurs résultats, ou sur le site de l’Amicale généa24 cité précédemment.
Ce mode de participation a fait des émules, puisqu'il est désormais officiellement ouvert pour le challenge de l'année prochaine : par zone géographique, par thématique, par affinité et bien d'autres modes encore, à vous de voir ce que vous avez envie de faire, et avec qui !

D comme dictionnaire

Raymond du blog L’arbre de nos ancêtres, féru de littérature, nous a proposé, pour sa troisième participation, un dictionnaire amoureux de la généalogie. L’occasion pour lui de nous transmettre sa passion de la généalogie, à travers des articles tantôt nous faisant partager sa pratique, tantôt nous apportant des informations historiques ou pratiques, le tout non sans une pointe d’humour ou de poésie.
Sur son blog Rhit Genealogie, Grégory, pour sa cinquième participation, a également adopté la forme d’un dictionnaire pour nous présenter ses émotions dans sa pratique de la généalogie, s’appuyant sur les définitions des mots présentés. Des articles courts mais dans lesquels on se retrouve très souvent !

E comme énigmes

Céline avec sa cinquième participation au challenge sur son blog L’univers de Céline multiplie les contraintes : nous raconter une histoire en 26 épisodes rédigés en 100 mots chacun, tous les titres de ses articles constituant une grille de mots mêlés ! Un challenge qu’on peut lire d’une traite, cette énigme révélée peu à peu faisant intervenir différents protagonistes.
Françoise du blog Feuilles d’Ardoise a également multiplié les contraintes pour son troisième challenge : partir de ses notes de recherches en proposant un pot-pourri généalogique autour d’un acte, d’un métier, d’un prénom, ..., et en utilisant comme fil conducteur un abécédaire illustré trouvé dans Gallica dans lequel se cachaient un mot et une fleur à identifier, de la lettre du jour. Un exercice complexe qui nous permet de découvrir de nombreuses petites histoires toutes plus extraordinaires ou touchantes les unes que les autres.

F comme filles du Roy

Pour sa première participation au challenge AZ, Julie du blog Ovaltagénéalogie nous fait découvrir le destin des filles du Roy et autres femmes de la Nouvelle France. Chaque article est l’occasion d’une biographie vivante et détaillée sur ces femmes particulières qui ont laissé une place plus ou moins marquée dans l’histoire de leur pays. Un beau voyage à la découverte des conditions de vie de cette contrée à la généalogie qui partage tant avec la nôtre mais dont je connaissais si peu de choses !

G comme guerre

Avec son blog créé pour l’occasion du challenge AZ 2017, en complément de son site Internet déjà existant, le Souvenir français, Comité de Bergerac rend hommage à tous ceux qui sont morts pour la France. Les articles nous proposent différents sujets : biographies, Histoire, évolution du matériel militaire, documents pour faire des recherches généalogiques, ... Un challenge à consulter pour tous ceux qui s’intéressent à cette période de l’histoire.
Sandrine dans son blog Lorraine et au-delà focalise quant à elle son attention sur les problématiques sanitaires de la Grande guerre. Elle s’appuie sur les cas concrets qu’elle a rencontrés au cours de ses recherches et anticipe le guide qu’elle est en train de rédiger concernant les principales sources permettant de retracer le parcours d’un ancêtre blessé au cours de la guerre de 1914-1918.
Emeline du blog Jules & co Généalogie a quant à elle participé au challenge AZ via la page Facebook de Jules Gasnal, son arrière-grand-père paternel qui nous raconte son parcours pendant la première guerre mondiale ainsi que quelques tranches de sa vie, à travers des anecdotes et des illustrations. Un récit à la première personne du singulier qui nous plonge de manière émouvante dans le quotidien des tranchées et plus généralement dans celui d’une vie chalonnaise tout au long du XXème siècle.

H comme histoires

Les blogs suivants auraient pu trouver leur place dans la rubrique « Biographie », mais comme elle était déjà bien fournie, j’ai préféré leur consacrer une rubrique spéciale tant le mode d’écriture s’approche des histoires et des romans.
Marielle du blog De Pen Harden à Pen Bizien nous a emmenés dans un voyage spatio-temporel en compagnie de son descendant Ralg : une cabine téléphonique sert de machine à voyager et des champignons pour chaque lettre nous propulsent à la rencontre des ancêtres de son fils. Entre science-fiction et histoires biographiques, les rencontres étaient toutes aussi riches les unes que les autres !
Pour sa quatrième participation au challenge, Colette nous emmène à la rencontre des ancêtres paternels de sa mère sur son blog Merci mes ancêtres. S’appuyant sur des faits historiques (les dates et noms de ses ancêtres sont réels et mêlés à l’Histoire), Colette s’est fait souffler par ses ancêtres leurs actions, leurs sentiments et leurs pensées... Il en résulte une série d’articles vivants et bien contextualisés dignes d’un roman historique qui démarre au début du XVIIIème siècle pour se terminer au tout début du XXème siècle.
Yann du blog Mes racines et mes « L » est également parti à la rencontre de ses ancêtres de manière très réaliste, avec des échanges émouvants et des situations dans lesquelles on avait véritablement l’impression d’être transportés tant elles étaient décrites de manière concrète. Dommage qu’il se soit arrêté à moins de la moitié du challenge !

I comme infographie

Pour sa première participation, Patricia est allé à l’essentiel sur son site Les Chroniques du Temps, à travers diverses infographies issues de statistiques de sa généalogie. La rapidité de lecture de chacune d’elle est sûrement inversement proportionnelle au temps passé à les réaliser, mais cette façon de procéder, dont le contenu était riche d’enseignements, montre la multiplicité des outils à notre disposition pour présenter notre généalogie !

J comme journaux

Un même thème a été choisi par Julien du blog Nouvelles Branches pour sa première participation au challenge AZ, et Frédéric du blog Les Plancard et leurs ancêtres, un assidu du challenge (cinq participations sur cinq !) : la presse ancienne. Le premier l’a étudiée pour ses ancêtres et apparentés, le second pour les individus porteurs de son patronyme monophylétique (il est donc sûr qu'ils sont de près ou de loin de sa famille).
Des anecdotes sympathiques aux faits divers plus terribles, tous les éléments sont réunis pour nous faire partager une autre façon de découvrir la vie de nos ancêtres, bien plus proche de leur vie que les simples NMD !

K comme deux kilos d’articles

A lettre difficile, petit détournement de ma propre règle (je fais ce que je veux sur mon blog !). A travers ses 87 participants, nous avons pu découvrir plus de deux mille articles en un mois ! S’il faudra plus de temps pour les lire et qu’il est impossible d’estimer le temps passé par chacun des participants pour les rédiger, j’adresse un grand bravo à tous ces courageux qui se sont lancés dans l’aventure pour notre plus grand plaisir !

L comme libre

Pour sa cinquième participation, Maïwenn du blog d’Aïeux et d’Ailleurs nous emmène à la découverte du monde libre. Chaque article est l’occasion d’aborder un outil, un logiciel, des méthodes et autres astuces basés sur des solutions non propriétaires.
Déjà adepte de ce système, j’ai malgré tout découvert avec intérêt de nombreuses solutions intéressantes pour ma généalogie. Les explications, courtes mais didactiques, donnent particulièrement envie de se lancer !

M comme méthode (et 15 minutes)

Brigitte du blog A toutes branches nous propose tout au long de son challenge diverses méthodes de classement et d’organisation de travail, ou selon ses mots, « la gestion du bazar ». Au fil des articles, nous suivons ses réflexions et ses mises en pratique lui permettant d’optimiser son activité face à la recrudescence des documents possédés.
De nombreuses idées sont à piocher dans ses articles particulièrement fouillés et qui présentent aussi l’avantage d’être écrits de manière vivante (l’autre challenge de Brigitte, la rédaction des articles en 15 minutes, participant sûrement à ce rythme) ! Reste à se lancer !

N comme noces

Thomas du blog Généatom participait pour la deuxième fois au challenge AZ, et nous a proposé un thème en rapport avec son actualité de l’été. C’est ainsi qu’il nous a fait découvrir à travers 26 articles, différents actes d’archive portant sur ses ancêtres en lien avec l’amour et le mariage. Un ton frais où alternent biographies, technique, théorie, et réflexions personnelles !

O comme onomastique

Pour sa première participation au challenge AZ, Christophe du blog Un nom, des Histoires nous fait partager des patronymes de sa généalogie, qu’il explore sous deux aspects : l’onomastique, sujet de son blog, et la généalogie, à travers l’histoire de ses ancêtres premiers porteurs de chacun de ces patronymes.
Un double challenge réussi via des explications très détaillées et agréables à lire. Dommage que Christophe se soit arrêté à la moitié du challenge et que je n’ai pas croisé de patronyme de mon arbre !...
Nathalie, avec sa quatrième participation au challenge, nous emmène comme l’indique le nom de son blog Mes racines en Vénétie, dans la région du nord de l’Italie. Elle met à profit le challenge pour avancer dans le projet qu’elle mène depuis plusieurs années (écrire quelque chose sur les familles de Borso del Grappa, village d’origine de ses grands-parents paternels, après avoir construit leur arbre généalogique par un dépouillement systématique des registres paroissiaux). C’est ainsi que Nathalie explore 26 patronymes à travers un même plan progressif, nous permettant de balayer répartition géographique, origines des noms, faits divers vécus par quelques-uns de leurs porteurs, et point sur ses propres ancêtres. Si ce challenge, véritable mine d’or sur les patronymes étudiés et à la lecture très agréable, intéresse a priori principalement ceux qui ont des origines dans ce territoire, le plan adopté et son contenu peuvent intéresser n’importe quel généalogiste qui aurait la folie d’entreprendre un travail similaire sur un quelconque territoire.

P comme photographie

Un autre challenge rapidement lu mais qui n’en est pas moins inintéressant : celui proposé par Mélanie du blog Murmures d’ancêtres pour sa quatrième participation. A travers des photographies illustrant des moments de vie de ses ancêtres (photos de famille, extraits d’acte, objets ayant appartenu à l’un d’eux, caractéristique d’un métier, ...), nous découvrons une façon originale et agréable de parcourir sa généalogie !

P comme psychogénéalogie

Je vous propose un deuxième mot pour la lettre P, Guillaume du blog Le grenier des ancêtres ayant participé au challenge AZ exclusivement sur Twitter. Un exercice réalisé tous les jours en temps réel et sans filet, sur le thème de la psychogénéalogie et l’analyse transgénérationnelle, que Guillaume a su nous expliquer de manière didactique et passionnante. A partir d’exemples concrets tirés d’une large bibliographie et de réflexions personnelles, nous découvrons comment retisser des liens entre l’histoire passée de nos ancêtres et notre histoire au présent, la première ayant une influence insoupçonnée et parfois sidérante sur la seconde. Un challenge que l’on peut retrouver sur Storify.

Q comme quiz

Stéphanie du blog Ils étaient une fois..., bien occupée par la préparation d’un concours (qu’elle a réussi : félicitations !), a malgré tout participé au challenge à travers une approche originale : un quiz de 26 questions relatives à la ville de Tours. Des personnalités tourangelles à l’Histoire en passant par l’architecture, la ville a été décortiquée sous de nombreux aspects. Les réponses (que je n’ai pas trouvées malgré les indices proposés le lendemain de chaque question, mais je ne connais absolument pas ce territoire) seront publiées courant juillet. L’occasion de voyager dans cette ville de manière ludique !

R comme Révolution

Pour sa troisième participation au Challenge AZ, Marie de La forêt de Briqueloup nous emmène sur les traces de ses ancêtres pendant la Révolution, période charnière pour tout généalogiste mais à laquelle il s’intéresse trop peu (enfin moi, en tous cas...). Des guillotinés aux migrants en passant par les cahiers de doléances et les jumelles de fervents Républicains, la tête nous tourne avec toutes ces petites histoires racontées de manière très riche et détaillée !

S comme souvenirs

Roland, un habitué du challenge avec une cinquième participation sur son blog MaLiBeLe, nous emmène dans ses souvenirs d’enfance du milieu du XXème siècle. Des textes courts sur le mode vivant de l’autobiographie qui nous font (re)vivre une époque que les moins de 20 ans (voire plus) ne peuvent pas (toujours) connaître ! Une autre approche de la généalogie, qui contribuera sûrement au « passé de demain » (selon l'expression relevée sur le blog de Roland et empruntée à Antequam... la généalogie !).

T comme technologie

Fabrice du blog arbogaste arbogast qui semble abonné aux années impaires pour ses participations au challenge AZ, nous a proposé divers articles relatifs à la technique. Ont ainsi alterné des solutions, des idées, des pistes de réflexions sur le partage, l’ouverture et la visualisation de ses données généalogiques. Des articles intéressants et accessibles à tous, qui donnent envie de se lancer dans l’utilisation de ces différents outils et autres solutions permettant d’aller au-delà de nos recherches, en facilitant leur analyse ou en améliorant les connaissances que l’on peut en tirer.

U comme unique (ou pas...)

Pourquoi se retreindre à un unique challenge quand on peut en faire deux ?!... C’est ce que nous a prouvé Sébastien, qui après avoir commencé un premier challenge sur son blog Noms du Poitou (de la Pissarderie), a dû se dire (le 18 juin) que l’aventure était trop simple, et nous en a proposé un deuxième sur son second blog Quand Savigné vous sera conté... non sans repartir de A ! Un double défi réussi avec des articles particulièrement documentés sur des histoires et des personnages de ces territoires. A quand un triple challenge, puisque Sébastien tient trois blogs ?!...

V comme voyages

Benoît du blog Voyager avec mes ancêtres nous transporte, pour sa cinquième participation, dans les lieux où ses ancêtres et ceux de sa femme ont vécu. Des cartes et autres illustrations sont accompagnées d’actes d’état civil pour nous raconter une partie de la vie de ces ancêtres, rendant ainsi les récits plus vivants et concrets.
Martine du blog chronique familiale et abonnée aux années impaires pour participer au challenge AZ, nous transporte également sur les lieux où ses ancêtres ont vécu, à travers une biographie de ceux-ci et une présentation du lieu. Des articles richement illustrés et détaillés nous font ainsi voyager à différents niveaux.
Juloz, pour sa troisième participation sur son blog Mes Ancêtres, 40 Générations, nous a quant à lui fait découvrir diverses situations originales voire cocasses à travers une thématique principalement centrée sur les passeports et autres voyages en France et à l’étranger. Son challenge aura ainsi été l’occasion de nous faire découvrir le Centre des Archives Diplomatiques de Nantes (CADN) et quelques-uns des types de documents qu’il possède.

W comme water closet

Je triche un peu avec le W, en choisissant l’article le plus original de la lettre parmi tous ceux des participants, plutôt qu’un blog en particulier. A ce jeu, c’est donc Gloria de Lulu Archives Availles-en-Chatellerault qui remporte la palme, avec un article très original sur les WC de la commune. Ainsi, nous apprenons par exemple qu’une dépense de 360 francs avait été faite en 1922 par la mairie d’Availles pour nettoyer les waters-closets, ou qu’ en 1939, il était urgent d’en construire pour les élèves des classes des enfants des réfugiés mosellan. Outre cet article, le blog nous permet de découvrir de manière très vive et sympathique de nombreux trésors du village d’Availles à partir d’une collecte de documents effectuée auprès de ses habitants ! Une excellente initiative qui aura su je suppose rassembler aussi bien les Availlais que les lecteurs du blog !

XX comme femmes

Le premier challenge AZ de Valérie du blog Des racines et des arbres nous emmène à la rencontre des femmes de son arbre. L’occasion pour elle de nous raconter, avec plus ou moins de détails, l’histoire de ces individus de notre arbre sur lesquels le généalogiste se penche moins souvent, faute de documents et de sources dans lesquelles elles apparaissent. Après les biographies de chacune de ces femmes, j’ai aussi particulièrement apprécié les commentaires, auto-critiques et réflexions sur l’état de ses recherches de Valérie, qui rend ses recherches plus vivantes. Enfin, pour chaque lettre, Valérie nous propose quelques statistiques sur les prénoms féminins de son arbre.

Y comme Pyrénées

Un challenge particulièrement documenté et fouillé nous est proposé par Catherine du blog Aujols-Laffont pour sa troisième participation : une visite des Pyrénées. Chaque article nous permet de découvrir ce territoire : son histoire, ses mythes et légendes ainsi que différents évènements de vie de ses habitants, illustrés par divers documents d’archives, d’extraits d’articles de presse voire de visites dans des musées. Un petit air de vacances avant l’heure !

Z comme de A à Z

Pour la dernière lettre de l’alphabet, je termine en citant tous les participants que je n’ai pas encore eu l’occasion d’évoquer et qui ont mené leur challenge AZ de la première à la dernière lettre sans en sauter aucune ! Un grand bravo à eux pour leur persévérance et la réussite complète de leur challenge : Christiane d’Antequam... la généalogie !, les Archives municipales de Pontivy, les Archives municipales et communautaires d'Orléans, la Page Facebook des Archives départementales d’Indre-et-Loire, Elvire avec la Page Facebook des Archives de Paris, Marie de Balades en généalogie, le Cercle généalogique de Maisons-Alfort, Catherine et son blog D'Ici et d'Ailleurs, Patrick et son blog De la Baïse à l'Escaut, Cedeca et son blog Des Branches, Jean-Gabriel de Gene@blog, Geneafinder, Diane de Généalogie en tête, Monique de Généalogie et Histoire, Sandrine de Geneassist, Graphistory, le blog, Séverine de Histoires d'antan et d'à présent, Karine du blog karineandco, Christine avec Le blog d'une généalogiste, Aliénor sur Le blog de Geneanet, Marie et son blog Marieb.live, Fred de Mémoire des Poilus de la Vienne, Marie-Claude avec Mes ancêtres angevins, Véronique et Mes Généalogies, Catherine sur Mes passions et métiers, Geneviève de Pixis, Jean-Louis et terresdartois, Christine avec Théo, Zoé, Léo et les autres..., Isabelle sur Traces familiales, laboubouille et son blog Tu es de ma famille, et Delphine avec Un arbre pour racines.

N’oublions pas non plus les autres participants, qui, même s’ils n’ont pas publié un article par lettre, ont eu le mérite et le courage de se lancer dans l’aventure : Marie-Odile de Au pied de mon arbre le plat pays, Marie-Noëlle et son blog De France et d'Aieux, Marie de Histoires de Familles, et Marielle de MLC Généalogie, qui ne partagent pas seulement une partie de leur prénom, mais ont surtout été bloquées par les lettres les plus difficiles ; Laurence qui a réalisé la deuxième moitié du challenge commencé l’année dernière sur son site Paléographie Laurence Hervieu, et finalement Loïc de Généalogie des Druenne, Selma avec son blog Le vieux Cayol, Christophe et Les vieux de mon arbre, Benoît avec Mes Racines Familiales, et Laetitia de Nos racines aux débuts prometteurs mais arrêtés trop tôt, confrontés pour certains à des difficultés personnelles.
J'espère n'avoir oublié personne !

Bravo à tous !

Pour terminer, j’adresse encore un grand bravo à chacun des 87 participants (et ses écrivains encore plus nombreux), pour la qualité de vos articles, la passion que vous nous avez transmise, les différentes découvertes que vous nous avez apportées, et la vivacité de vos réalisations diverses et variées !
Bravo et merci aussi à Sophie et Brigitte, qui en plus de leurs participations, nous ont permis de suivre le challenge dans les meilleures conditions, à travers l’alimentation d’un tableau recensant tous les articles de tous les participants quand ceux-ci oubliaient de le faire, le magazine Flipboard et le carnet Evernote où vous pouvez retrouver tous les articles de l’édition 2017.
Vous pouvez également retrouver une sélection d’articles du challenge AZ grâce à Céline qui, en plus de sa participation, a retenu trois articles par lettre sur son blog L'univers de Céline, grâce à Marion sur son blog Magenea qui propose également une sélection d’articles pour chaque lettre de l’alphabet, et aux différents twittos qui nous font partager leurs lectures quotidiennes des blogs participant via #challengeAZ et #1J1AZ. Enfin, Geneviève s’est lancée dans la répartition de tous les articles, selon leur lettre, par thématique... , à travers des tableaux qu’elle nous propose via son blog Pixis : un travail qui lui a déjà permis de trouver des idées de pistes intéressantes...
Bonne lecture à tous !

Article écrit par Chantal, le 8 juillet 2017

Blog Comments powered by Disqus.

Article suivant Article Précédent