Suite des portraits individuels des membres de l'équipe d'Ancestris qui se rendra au salon de généalogie à Poitiers en octobre 2015.
Un logiciel bien conçu et bien codé ne serait pas accessible à tout le monde sans mode d'emploi et assistance ! C'est ce que s'attache à faire Jean MORDAC dit Jeannot dont nous découvrons le portrait aujourd'hui.

Jeannot

 

Jean, pourquoi t'impliques-tu dans Ancestris, depuis quand ?
À la retraite depuis maintenant 9 ans, comme beaucoup d'autres retraités, je suis toujours débordé par ce que j'avais prévu de faire et pas prévu de faire (généalogie) !
Je suis "tombé" dans la généalogie par hasard au décès de mon père. Un courrier et un début d'arbre sur un papier laissé par deux braves dames venues le voir et qui recherchaient leur grand-mère, c'était aussi la mienne. Voulant aider ces personnes, j'ai commencé des recherches, puis trouvé un logiciel pour mettre tout cela en ordre. Etant déjà sous Ubuntu, j'ai adopté Ancestris présent dans les dépôts.
Je ne suis pas impliqué dans le développement logiciel, mais dans l'aide à l'utilisation d'Ancestris depuis 2010.

Qu'y fais-tu plus spécifiquement ?
Je rédige des B-A BA et réponds quand je peux aux questions posées sur la liste de discussion et sur le forum.
Je choisis les thèmes des B-A BA en fonction des questions des utilisateurs, des difficultés que j'ai moi-même rencontrées pour comprendre le fonctionnement d'un module, ou parfois à la demande de François. Je n'ai donc forcément de ligne directrice dans le choix des thèmes abordés, mais j'ai l'impression de pouvoir aider à résoudre une difficulté particulière en fonction des questions sur le forum.
Pour rédiger ces B-A BA, je dois décortiquer le logiciel... je découvre donc des fonctions que j'avais zappées ! Mes principales difficultés sont surtout dues au développement permanent du logiciel, il faut suivre !

Te considères-tu comme un généalogiste informaticien, un informaticien généalogiste, un informaticien tombé dans la généalogie, ou autre chose... ?
Simplement un généalogiste amateur et occasionnel utilisant des logiciels informatiques.
Rédiger ces B-A BA m'apporte le plaisir de pouvoir aider à la découverte d'Ancestris avec mes modestes moyens.

Depuis que le financement participatif a porté ses fruits et la validation de votre inscription, comment te prépares-tu et prépares-tu Ancestris pour le salon ?
D'abord merci à Yannick pour son acharnement (ils connaissent mal les Bretons !) qui a permis cette inscription.
Je ne me prépare pas spécialement, mais pour Ancestris je continue la rédaction de B-A BA.

Qu’attends-tu du salon, quels sont tes souhaits, tes objectifs voire tes ambitions ?
Intéresser d'autres utilisateurs à Ancestris et faire connaître le monde du libre.
J’essaierai de faire comprendre qu'un logiciel informatique de généalogie ce n'est pas sorcier, qu'Ancestris avec toutes ses possibilités de personnalisation est fait pour chacun d'entre eux. Je les encouragerai au moins à l'essayer, puisque cela ne mord pas et que c'est gratuit, et toute la communauté sera avec eux en cas de besoin.

A l’idée d’être exposant au salon et de présenter « votre » logiciel de généalogie libre, qu’est-ce qui t'excite le plus ?
Etre confronté au monde du non libre.

A l’inverse, qu’est-ce qui t'angoisse le plus ?
La panne informatique ou la panne du matériel.

Une remarque, une devise, un conseil, un rêve ?
La prise de conscience que le libre est à la portée de tous et faire découvrir qu'il est fiable et qu'en cas de difficulté il y aura toujours un être "humain" pour vous aider.


Sources :

  • image d'illustration : ©Scribavita à partir d'une capture d'écran d'Ancestris
  • photo et témoignage : Jean MORDAC

Article écrit par Chantal, le 13 septembre 2015

Blog Comments powered by Disqus.

Article suivant Article Précédent